Oui je sais, l’été est bien terminé et on est en automne, les températures baissent (enfin), les rhumes pointent sur le bout de notre nez et on sort (enfin) notre joli trench acheté et mis une fois… Et je trouvais que c’était justement le moment pour un sujet comme celui-là pour rester dans le mood chaleur-été-plage, non ?

En été, tout le monde fuit la ville à grandes enjambées, même si malgré la chaleur écrasante Rome en août est idéale pour s’y promener (je ne parle pas des monuments touristiques qui sont pleins tous les jours et toute l’année). Il y a moins de monde et du coup moins de circulation, les transports sont moins bondés et pour qui a une voiture on trouve un parking à toute heure du jour et de la nuit facilement, même devant chez soi. Le rêve ! Mais bon, c’est plus agréable de partir se rafraîchir au bord de la mer car la chaleur, ville calme ou pas, est bien présente et ce n’est pas forcément vivable, pas pour moi en tout cas… Il est donc le temps de prendre le train, ou la voiture, et de partir autour de Rome.

Quand je dis autour de Rome je parle plus du littoral, et quand je parle de littoral je parle des plages du Latium. Exit Ostia, Fiumicino (oui en plus de l’aéroport il y a des « plages ») et autre Fregene dégoûtantes où la mer est sûrement radioactive… Non, là je te parle de vraies plages où l’eau est propre !

Depuis 5 ans que je vis à Rome, j’ai eu le temps de visiter quelques plages très belles et pas trop loin de Rome. Voici donc mon top 3 de mes plages d’été préférées, de la plus à la moins proche.

  • Anzio :

L’une des plages acceptables et des plus faciles à accéder en transport en commun : une heure environ. J’aime beaucoup aller là-bas pour cette raison, mais aussi parce que la plage à la particularité d’avoir des ruines romaines d’une ancienne villa de Néron et des grottes qui la bordent, le spectacle est donc relativement sympa, la plage s’appelle justement Grotte di Nerone (Néron en italien). La ville d’Anzio n’est pas d’une beauté particulièrement inoubliable, mais on y trouve quelques bars et restos sympas, une petite rue commerçante avec des stands d’artisanats, brocante etc… et un port où on peut trouver un bateau pour l’île de Ponza (encore sur la liste des spots à visiter). J’avoue que je suis très attachée à cet endroit, pas seulement parce que c’est facile d’accès et que les ruines romaines augmentent le charme, c’est aussi parce que c’est la première plage que j’ai adorée après avoir vécu l’expérience de la plage d’Ostia.

  • Sperlonga :

J’y ai passé beaucoup de week-ends cet été et j’en avais parlé brièvement dans cet article, je pense que c’est la station balnéaire la plus belle de la région. L’eau est super claire… le sable doré… le village blanc de Sperlonga qui surplombe la plage… magnifiques.  Bon pour qui n’aime pas le style plages payantes avec transats et parasols partout, sachez que les plages « libres » ne sont pas forcément les meilleures malheureusement. Mais bon, comme je le disais, le village est vraiment très beau, avec ses maisons blanches, ses petites rues, la vue panoramique sur la mer, particulièrement animé le soir. Petite mention spéciale pour la source d’eau douce gelée qui vient de la falaise et se déverse dans la mer, les gens s’y baignent les pieds ou carrément tout le corps, ça rafraîchit, on se croirait dans l’eau en Bretagne !

En parlant de paradis, mention spéciale ma découverte de l’année, en longeant la côte vers le sud, on trouve une petite plage en contrebas entourée par les falaises : la Spiaggia delle Bambole. La plage la plus belle que j’ai jamais vue, une eau limpide, un calme fantastique. Bon, l’accès à la plage est assez cher mais ça en vaut la peine. Le petit point négatif est que c’est une plage de cailloux, donc oubliez les promenades sur la rive les pieds nus… La plus belle surprise a été de longer la falaise à la nage pour arriver de l’autre côté face à deux grottes, la prochaine fois il faudra y venir en bateau. PARADIS !

  • Gaète :

Ah Gaète, j’ai longtemps hésité en disant que Sperlonga est la plus belle… C’est dur de départager car Gaète est assez exceptionnelle, la seule chose est que la plage n’est pas très proche du village, du coup sans voiture ou scooter, ou minimum vélo, c’est un peu compliqué. Mais bon, à part ce léger détail, elle vaut le détour. J’y suis allée le week-end du 15 août en 2017 et ça a été un séjour vraiment parfait. La plage la plus proche du centre, Serapo, est vraiment belle, et même chose que Sperlonga, seulement des plages payante avec une mini plage libre… MAIS ! Il y a une petite crique cachée, accessible en marchant quelques mètres l’eau jusqu’à la taille et le sac à bout de bras. Elle nous coupe presque de la frénésie de la saison d’été, bien sûr elle n’est pas vide, quelques personnes s’y aventurent mais ce n’est pas extrême, et c’est très beau. Je ne vous parle pas de l’eau turquoise… ah Gaète, j’espère y retourner l’année prochaine et visiter cette fois les autres plages de la zone.

Bien sûr il en existe beaucoup d’autres qui valent le détour, que je connais et non. Et puis, toute l’Italie regorge de plages absolument magnifiques. J’ai hâte de toutes les visiter !! Et puis il n’y a pas que les plages : j’ai aussi découverte une piscine fantastique au milieu des montagnes de Pastena par exemple.

Baci e Abbracci

 

*Désolé pour la qualité douteuse de certaines images, mon appareil photo n’est pas toujours de la partie.

Publicités