La Maremme (Maremma en italien) est une région de la Toscane, juste à la sortie du Latium (rapide en voiture de Rome). C’est donc là que j’ai passé une nuit et un jour complètement imprévus, décidé et réservé à 17 heures le jour même du départ, oui l’organisation italienne c’est ça : mais oui pourquoi organiser deux semaines à l’avance quand on peut faire tutto in fretta…  En vrai, c’est parfois agréable l’imprévu !

Donc direction Capalbio, un village typique entouré de murailles qui surplombe la magnifique campagne du sud de la Toscane. Une vraie surprise (comme à peu près à chaque fois que je visite une nouvelle zone de l’Italie), l’un des villages les plus mignons que j’ai vu (dans le top avec Opi et Cefalù). Je ne vous parle pas des plats typiques à tomber par terre comme les pâtes au lièvre ou à la truffe, le jambon de chevreuil, d’oie ou encore de sanglier, un jour c’est impossible de tout goûter, mais l’aperçu en deux repas donne déjà le ton.
Capalbio est également la commune où se trouve le célèbre Jardin des Tarots créé par Niki de Saint Phalles. C’est en fait la raison de notre venue là-bas, mais franchement avant d’y aller je ne m’attendais pas à ce que TOUT m’émerveille. Le jardin n’ouvrant qu’à 14h30, après une nuit dans un Agriturismo, un petit-déjeuner plein de gâteau fait maison le matin même et de cueillette de petits artichauts violets (coursés par des oies…), nous avons pris la direction d’Orbetello pour passer la matinée et le déjeuner en bord de mer… Oui parce qu’en plus d’être magnifique et de sentir bon la nature, Capalbio est également très proche de la mer Tyrrhénienne (que demande le peuple ???).

Donc allons à Orbetello, où nous sommes juste passé en voiture. Nous l’avons traversée et admiré la lagune au passage, pour aller sur le Monte Argentario, un promontoire rocheux qui renferme les petits bijoux de Porto Santo Stefano et Porto Ercole, de magnifiques plages et crique, abritées des falaises, et de forteresses du XVIe siècle comme Forte Stella. La vue des falaises est impressionnante et la couleur de la mer donne envie de plonger dedans (telle une sirène). J’ai particulièrement aimé Porto Ercole où nous nous sommes arrêtés une petite demi-heure. C’est le village où est mort le célèbre artiste-peintre Caravage et tout un circuit pour visiter Porto Ercole (classée comme l’un des plus beaux villages d’Italie) est mis en place pour découvrir certaines références à l’artiste tout en découvrant ce petit village portuaire.

C’est l’heure, en route pour la visite du Jardin des Tarots !

Pour la petite histoire : lorsque j’étudiais, j’ai eu un projet en rapport avec Niki de Saint Phalle, nous devions réaliser un vêtement en s’inspirant de son travail. Cette visite a donc été assez particulière pour moi car j’ai finalement découvert son œuvre en vrai et qu’elle ne se limitait pas à ces sculptures féminines aux formes généreuses et très colorées mais que sa vision de la vie et des choses est d’une complexité et d’une beauté rare. Je me suis bêtement posée la question sur pourquoi nous avions eu un travail d’interprétation aussi compliqué sans nous amener voir ces œuvres en vrai… Bref… certaines questions resteront sans réponse !

Le jardin est donc (comme tu peux l’imaginer) inspiré des 22 cartes du tarots, avec des sculptures et structures particulièrement gigantesques et colorées créées par l’artiste et son mari avec l’aide de nombreux ouvriers. Il a été construit entre 1979 et 1993, gros travail de 14 ans donc qui a engendré une œuvre vraiment splendide que je conseille à tout le monde, fans d’art ou pas. Le jardin a été ouvert au public par la suite en 1998 et renferme de nombreuses surprises, de sa vision de l’amour (entre-autre) et de références sur le monde et la société qui sont encore d’actualité aujourd’hui. J’ai décidé de ne pas en dire plus et de ne pas montrer trop de photos, pas de spoiler chez moi, le jardin est a mon avis plus beau lorsque l’on ne s’y attend pas ! Donc toi là derrière ton écran, prends tes jambes et va découvrir le Jardin des Tarots (le seul conseil est de venir avant l’ouverture pour ne pas trop attendre dans la longue longue file, je ne savais pas et j’ai attendu une heure) et la région de la Maremme pour le plaisir de tous tes sens (c’est pas pour faire une belle phrase c’est vrai).

Personnellement, dès que j’en aurai l’occasion j’y retourne, car une journée c’est très court pour visiter toute la Maremme.

Enjoy quelques photos :

 

Publicités