Un dimanche de pluie à Rome…

Genre grosse grosse pluie que l’on n’a pas vue depuis 3 mois qui inonde toute la ville en 3 gouttes et coupe l’électricité (oui j’aime placer le chiffre 3 partout, c’est bon je suis née un 3 je suis excusée). Oui à Rome le temps ne fait pas les choses à moitié.

Je m’égare pardon, je disais donc ce fameux dimanche pour fuir la fin du monde romaine, je suis partie en escapade en bord de mer dans le sud du Latium dans la zone de Sperlonga et Terracina. Autres petits bijoux italiens où la mer est belle et où on mange relativement BIEN. Le temps n’était pas non plus à son maximum, mais j’ai presque réussi à passer entre les gouttes.

Petit passage éclair sur le Lungomare de Sperlonga pour admirer les vagues et la plage déserte, habituellement super-fréquentée, et à la source d’eau douce qui descend d’une fontaine assez particulière où l’eau est glacée mais régénérante dit-on. J’ai aussi appris à cet endroit de la présence de sables mouvants où l’on peut s’enfoncer jusqu’au niveau des genoux, bon à savoir si, par exemple, je jamais je voulais semer quelqu’un… (petit rire diabolique).

C’est l’heure de manger, et pour le Pranzo (déjeuner) passage au Centro Ittico dei Pescatori, sur le bord de mer de Terracina où on mange des fruits de mer et poissons absolument exquis. Je pense que c’est l’un des meilleurs endroits où je suis allée pour manger du poisson… Wow, franchement, à part une assiette de poisson qui n’était pas super bonne, si j’avais l’estomac infini j’aurai mangé tous les plats proposés ce jour-là. Le poisson est frais, tu rentres dans le resto et déjà la vue des poissons à peine pêchés annoncent la couleur. C’est frais, ça sent bon (enfin le poisson quoi), c’est pas industriel tout est fait sur place et sur le moment. La Pasta alle Vongole, les Calamari Fritti aaaaahhhh… bonheur. Il y a pas à dire les italiens savent transformer les choses simples en plats fantastiques. Le tout accompagné d’un peu de vin de la maison et le tour est joué, je suis ressortie heureuse comme si j’avais mangé une raclette.

Après un petit café bien mérité, visite au Temple de Jupiter Anxur (Tempio di Giove), Jupiter Enfant, situé sur le Monte Sant’Angelo de Terracina. Cet énorme site archéologique, en très bon état, même si partiellement détruit, est l’un des plus beaux que j’ai vu. Et puis la vue sur tout Terracina jusqu’au Mont Circé d’un côté, Sperlonga de l’autre… ça vaut franchement le détour. Ce jour-là, la vue avait un peu un air de fin du monde à cause du mauvais temps (voir les photos), mais ça avait franchement son charme. Je ne vous parle pas du panorama sur la mer, Terracina et Circeo… Ce temple romain dont la construction date du premier siècle av. J.C. est composé de 3 principaux édifices plus ou moins en l’état. On peut donc se promener à notre guise dans les différents bâtiments et sur la terrasse le tout guidé par les différents panneaux qui décrivent la structure et l’histoire. Une très belle visite à refaire certainement avec un guide spécialiste des lieux pour connaitre tous les petits secrets cachés de ce sanctuaire.

Le mauvais temps a en plus éloigné les visiteurs aussi bien que c’était vide, pas un chat et c’est clairement agréable de se sentir isolé dans un lieu comme celui-là.

 

Baci & Abbracci

*Pardon pour la mauvaise qualité des photos, je n’avais pas mon appareil photo… Enfin ça va hein, c’est pas si mal non plus !

 

Publicités