Prêt(e) pour une petite curiosité romaine ?

Il existe une rue un peu particulière dans un très beau quartier de Rome, quelque part à 2 km du Vatican et cachée juste à coté de Villa Pamphilj, l’un des plus importants parcs de la ville éternelle. Récemment, j’ai appris que la zone fait également partie (en toute logique) de la colline du Gianicolo, on en apprend tous les jours !

Il s’agit de la Via Niccolò Piccolomini

Cette rue offre une vue sur la coupole de la Basilique Saint-Pierre. Alors oui, la coupole on peut la voir de beaucoup d’endroits et de belvédères différents. MAIS, cette rue longue de 300 mètres et inclinée, contrairement à d’autres, est juste parfaitement alignée avec Saint Pierre. Ce qui, avec les immeubles (veinards qui habitent là…) et arbres qui l’entourent, offrent un effet d’optique surprenant !

Alors met toi bien, positionnes-toi au fond de la rue, on pourrait presque toucher la coupole tellement elle paraît énorme, dirige-toi vers le belvédère, elle s’éloigne et devient de plus en plus petite. Le mieux est de le faire en voiture, scooter, vélo, très tot le matin ou en pleine nuit pour éviter la circulation, et puis, parce que Rome au lever du soleil ou en plein nuit est MAGIQUE ! ( et aussi romantique, mais bon si tu vas avec un membre de ta famille ou amis le romantisme est forcément moindre…)

Pour la parenthèse scientifique « le savais-tu? » (pas chiante, promis), notre cerveau nous donne cette impression car vu du fond de la rue, étant donné qu’elle est inclinée et que les arbres et immeubles qui bordent la rue entourent parfaitement la coupole et ne donne pas vue sur ce qui l’entourent, nous assimilons la coupole plus grande. Lorsque par contre nous nous rapprochons, le paysage qui entoure Saint Pierre s’ouvre et notre cerveau calcule de nouveau l’espace et les dimensions. Fou, fou, fou.

Je laisse planer le mystère, pas de photos, à par celle en tête d’article, j’en ai déjà trop dit.

Baci & Abbracci

Publicités