On est entre avril et mai et… les orangers sont en fleur : explosion de parfum !

Si tu n’aimes pas le parfum des fleurs d’oranger passe ton chemin (ou alors bouche ton nez et émerveille tes mirettes parce que c’est beau !). Pour moi l’odeur de cette fleur est l’un des parfums les meilleurs du monde… après le jasmin de mai.

En arrivant à Rome, j’ai découvert le vrai et puissant parfum des fleurs, chez moi à part les champs de colza, la vase et le fumier des odeurs comme ça il n’y en a pas.

Un passage au Giardino degli Aranci, ou jardin des orangers, en avril-mai est donc essentiel pour que mon printemps se déroule bien.

Ce fameux jardin se trouve sur la colline de l’Aventin, l’une des sept collines de la ville, sur les hauteurs de Rome au-dessus du Circo Massimo et de la roseraie municipale. On monte, monte, monte, (oui on va sur une colline, logique) et là, à notre droite, s’ouvre le jardin. Récemment il a été rénové, surtout l’herbe qui était dans un sale état à cause de l’afflux touristique et de visiteurs qui a complètement abîmé le jardin. Donc maintenant, pelouse interdite ! Depuis, le Giardino degli Aranci est l’un des jardins les mieux entretenus et à différence de certain, est TOUJOURS PROPRE. Espérons que ça dure !

En entrant dans le parc le petit chemin amène vers un panorama symétrique et absolument magnifique les orangers et pins parasols de chaque côté de la grande allée. Au bout une terrasse avec vue sur Rome, la coupole de Saint-Pierre, la rive droite du Tibre, Trastevere, la colline du Gianicolo et tant d’autres. La vue est magnifique, surtout en fin de journée quand le soleil descent ou bien la nuit, pour un effet bien romantique. Il y a souvent un musicien qui joue, vive le romantisme, tout y est ! Amène une fille là tu es sûr qu’elle va tomber dans le panneau, les Italiens, ces malins, le savent. (Et ça marche… un peu…rooooh bin oui !).

Le jardin n’est pas très grand c’est ce qui en fait son charme. Pour la petite histoire, et pour la culture générale, en ces temps ça ne fait pas de mal, il est aussi appelé Parco Savello. Pourquoi ? Eh bien parce qu’il fait partie de l’ancienne forteresse de la famille Savelli (Savello, Savelli, tu suis ?). Le jardin actuel a été réalisé en 1932 par l’architecte italien Raffaele de Vico en offrant la possibilité à tous d’accéder à l’Aventin gratuitement et un magnifique belvédère comme ceux du Pincio et du Gianicolo, pour notre plus grand plaisir.

En bref, un passage dans ce magnifique jardin est indispensable.

Pour le petit « tips » en continuant en direction de la célèbre porte du prieuré de l’Ordre de Malte, avec le célèbre trou de serrure secret (actuellement plus du tout secret et où des milliers de touristes viennent faire leurs curieux, vive les secrets de Rome, on est plus tranquille nulle part …), sur la droite un autre très joli jardin est également accessible. Celui-ci est également plein d’orangers et l’accès à la pelouse est permis, allonges-toi dans l’herbe sous un arbre plein de fleurs, un vrai bonheur pour ton odorat. Attention par contre aux oranges qui tombent de temps en temps, c’est rare mais ce serait con de te casser le nez pendant ton expérience olfactive !

C’est beau et ça sens bon, mais que demande le peuple ?!

Baci & Abbracci

Stellina

Publicités